conférence ToIP et Libre

eventdate: 
Mercredi, 28 Mai, 2008 - 18:00 - 20:00

Philippe Sultan est Ingénieur Réseaux au Service Informatique et Réseau de l'INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique). Il nous retrace cette conférence du 28 mai tout en y ajoutant sa perception de l'événement et son point de vue d'expert puisqu'il est aussi développeur officiel d'Asterisk.

La conférence qui s'est déroulée le 28 mai 2008 à l'ISEP avait pour but de répondre à une question :

« les logiciels libres peuvent-ils constituer la base d'un système de téléphonie d'entreprise ? »

La question méritait d'être soulevée pour plusieurs raisons. D'abord la place importante désormais occupée par les logiciels libres dans le système d'information (SI), concrétisée par le succès de nombreux logiciels tels que Linux, NetBSD, FreeBSD, Apache, FireFox, MySQL, Bind, OpenOffice.org, etc. Une autre raison, qui découle du constat précédent, est l'intégration de la téléphonie d'entreprise dans le SI, puisqu'on parle aujourd'hui de téléphonie sur IP (ToIP).

Cependant, des interrogations légitimes quant à l'utilisation du libre pour la téléphonie d'entreprise existent. On peut ainsi s'inquiéter des garanties en terme de fiabilité, de pérennité et de maintenance d'un système de téléphonie d'entreprise reposant sur des logiciels libres. Les présentations des intervenants furent très convaincantes. Elles ont essentiellement porté sur un seul des logiciels libres de ToIP (Asterisk) mais les propos tenus furent tout à fait applicables aux logiciels libres de ToIP en général. Les intervenants ont mis en évidence plusieurs points forts du logiciel libre dans la ToIP d'entreprise. Le coût, d'abord, qui reste bien moindre en regard des solutions propriétaires, tant pour l'achat que pour les contrats de maintenance (qualifié d' « exorbitant » par l'un des intervenants).

L'intéropérabilité ensuite, impossible à réaliser entre solutions propriétaires même par des standards (SIP ou H323), est assurée en plaçant « en coupure » un logiciel libre (Asterisk) dont l'infinie flexibilité se révèle ici très précieuse. L'ouverture naturelle du logiciel libre fut par ailleurs mentionée comme un critère important pour quiconque souhaite réellement s'approprier le système de téléphonie, pour y développer par exemple de vraies applications de CTI (Couplage Téléphonie Informatique).

La maintenance du logiciel libre, les corrections de bug, les évolutions furent évoquées par tous les intervenants au fil des différentes présentations. Ils insistèrent judicieusement sur la puissance des outils de communication utilisés dans le monde libre (forums, listes de diffusion, canaux IRC), et le nombre incroyable des contributeurs. Une comparaison m'a semblée tout à fait pertinente : un ticket d'incident déposé sur un bugtracker est visible par toute personne compétente (et elles sont de plus en plus nombreuses!) disposant d'un accès Internet, alors qu'il ne sera consulté que par un nombre restreint d'ingénieurs dans le cadre du support d'un logiciel propriétaire.

En résumé, un grand merci aux intervenants, qui ont contribué à promouvoir les avantages du libre dans la téléphonie d'entreprise, et à démystifier les craintes quant à sa fiabilité.

Philippe Sultan, INRIA, développeur officiel d'Asterisk

 

Ajouter un commentaire

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Vous pouvez utiliser du code PHP. Vous devrez inclure les tags <?php ?>.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.