Newsletter Sécurité 01/02 2016, Cybersécurité : de l’ombre vers la lumière

Bonjour,

 

Avec les « Lundi de l’IE » du cercle d’Intelligence Economique du Medef Ile-de-France, ajoutés aux évènements de Forum ATENA, et dans d’autres occasions encore, nous vous avons parfois remué les tripes avec toutes les horreurs qu’on vous a racontées sur les dégâts occasionnés par les cyberattaques et sur la détresse des victimes qui étaient trop confiantes ou trop naïves, ou encore trop pressées de cliquer n'importe où.

 

Mais il existe une autre approche du cyberespace, celle d’un monde où la confiance s’installe avec des données numériques toujours disponibles, confidentielles, intègres et traçables quand leur sensibilité l’exige, qu’elles soient utilisées, stockées ou transmises. Bien sûr, cette confiance ne se décrète pas, elle se construit et doit reposer sur des bases solides avec des règles, des outils, des normes et des lois. S'opère alors le passage de l’ombre vers la lumière.

 

Les nouvelles technologies, Big et Open Data, objets connectés et autonomes, intelligence artificielle, blockchain, et bientôt les nanotechnologies et les apports de la physique quantique, si elles sont bien utilisées, peuvent rendre notre vie plus facile, plus productive, plus passionnante et développer la compétitivité de nos entreprises sur des bases nouvelles …  mais la vraie rupture sera dans la confiance retrouvée et entretenue, dans ce monde de brutes.

 

Il n’en reste pas moins vrai que sans protection suffisante de nos données numériques, nous fonçons droit vers une crise majeure.

 

Au Lundi de l’IE du mois de février, le lundi 15 février de 18h00 à 20h00, 10 rue du Débarcadère 75017 Paris (près de la Porte Maillot), Bernard Barbier abordera le sujet : « Comment rétablir la confiance dans un monde numérique et connecté ». Membre de l’Académie des technologies, Bernard Barbier a exercé des fonctions de direction au CEA et au LETI, puis à la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure) comme directeur technique. Il est actuellement responsable de la cybersécurité interne du Groupe CAPGEMINI/SOGETI et nous enrichira de sa grande expérience. Durant la traditionnelle séquence questions / réponses, suite à sa présentation, il répondra aux questions de ceux qui auront eu la chance de pouvoir participer.

 

Je passe la plume à Bernard Barbier :

 

« Nous devons reprendre confiance dans le numérique et dans les technologies de l’information, et reconquérir notre sécurité en mettant en place de façon volontariste une organisation adaptée, des processus et règles, et des moyens techniques et humains. L’investissement cybersécurité va devenir fondamental et l’entreprise (l’État) devra définir un niveau de cyber résilience indispensable à sa survie et mesurer sa cybermaturité. La donnée est le bien vital de l’entreprise et des États modernes, la protéger, la surveiller et détecter son vol, cela doit être le cœur de la stratégie cyberdéfense et cybersécurité. » 

 

Je reprends la plume.

Pour participer à cet évènement gratuit comme le sont tous nos "Lundi de l’IE", il faut vous inscrire sur

http://www.medef92.fr/lundi-de-lie-confiance-numerique.html.

Un conseil, inscrivez-vous sans tarder, l’amphi offre 300 places mais pour des raisons de sécurité, nous ne pouvons dépasser ce nombre d'inscrits, et nous serions désolés de clore les inscriptions quand le nombre de places offertes aura été atteint. 

 

Au Lundi de l’IE de janvier, Maître Sadry Porlon, docteur en droit, avocat au barreau de Paris  a traité avec le brio qu’on lui connaît, l'ayant déjà fait intervenir à nos évènements, le sujet « Le Big Data à l’épreuve du droit ». Ses supports de présentations annotés sont disponibles en : http://www.medef92.fr/lundi-de-lie-18-janvier-big-data-et-droit.html. Un compte-rendu de l’évènement a été écrit par un de mes élèves du MBA « Management de la sécurité des données numériques » de l'Institut Léonard de Vinci - Paris La Défense, Franck Hélie (franck.helie@free.fr). Ce compte-rendu complet, avec les questions posées par les participants et les réponses faites, est à la hauteur de l’excellence de l’intervention de Maître Porlon que nous tenons encore à remercier et que nous accueillerons sur d’autres sujets juridiques. Attention, la disponibilité des slides et d‘un compte rendu, suite à un Lundi de l’IE, n'est pas garantie à chaque fois. Il faut venir avec votre désir d'apprendre et de poser des questions, et d’abord vous inscrire pour participer !

 

Une autre de mes élèves de ce MBA de l'Institut Léonard de Vinci, Bernadette Leroy <bleroy@aesatis.com> a écrit un bel article dans le SECEM Magazine (Le magazine sur la Sécurité Economique et la Compétitivité des Entreprises en Méditerranée) sur la question « La liberté d’un salarié doit-elle s’arrêter là où la sécurité des données numériques commence ? » Pour tout dire, c'était sa réponse à une question de cours que j'avais posée à mes élèves, suite au Lundi de l'IE sur le secret des affaires :-)

Téléchargez ce magazine au format PDF, l’article commence en page 4 :

http://secem.fr/wp-content/uploads/2016/01/SECEM-Magazine_N%C2%B06_Nov_D%C3%A9c_2015.pdf

 

Mais la jeune génération, née avec le numérique qui est, pour elle, comme l'air qu'on respire, n’aurait-t-elle pas, au contraire, trop confiance dans les échanges à travers le cyberespace ? Internet "c’est trop top", pensent-ils trop souvent, "on s’y fait des amis de partout dans le monde et on leur ouvre nos pensées les plus secrètes, on obtient les réponses aux questions qu’on nous pose et on en pose d'autres qu'on n'aurait jamais osées poser en public, on s’y sent important et écouté à travers les réseaux sociaux" … Attention ! Confiance sans prudence n’est que ruine de l’âme. Les conséquences, jusque dans la vie quotidienne des mineurs, peuvent être indélébiles.  Alors, nous parents ou grands-parents, éducateurs ou simples internautes, réagissons. Il ne faut pas que les mineurs aient à subir les dangers d’Internet, qui n'est pas, beaucoup l'ignorent encore, seulement peuplé de bisousours et de reines des neiges : confiance, oui, mais avec une prudence consentie ou imposée accompagnée d'une meilleure conscience des dangers.

 

Aroua Biri, experte en cybersécurité, docteure en informatique de l'Institut Mines-Télécom, à l'occasion du "Safer Internet Day", nous propose la 1ère édition du colloque  « STOP au cyber harcèlement des mineurs ! » pour faire le point sur un phénomène inacceptable : le cyberharcèlement des mineurs. Ce sera le mardi 9 février à partir de 18h30, 39 Rue du Caire, 75002 Paris - Métro Sentier. On nous présentera des solutions qui ont fait leurs preuves à la fois pour faire reculer le cyberharcèlement et pour aider les jeunes qui en sont victimes. Evènement ouvert à tous et gratuit. Inscrivez-vous en : http://www.xn--stopaucyberharclement-24b.com/

 

Comme tu vois, si tu es disponible et veux ressortir de nos évènements plus sachant qu’à l’entrée, ce ne sont pas les occasions qui vont manquer ! J'emploie le tutoiement pour te souhaiter la bienvenue dans nos évènements si c'est la première fois que tu y viendras. Viens et tu deviendras un fan de nos actions. Et si tu as des questions sur les propositions de sorties dans l’agenda qui suit, n’hésite pas à me les poser.

 

A bientôt donc

 

Gérard Peliks

Président de l’atelier sécurité et VP de Forum ATENA

 

AGENDA :

  • Jeudi 18 février à Toulouse 9 h 00 - 17 h 00, Séminaire « Cybersécurité : IoT et systèmes embarqués » organisé par Captronic et G-echo au LAAS-CNRS. Agenda et inscriptions sur : http://www.g-echo.fr/20160218-CapTronic.html