Newsletter Sécurité 24/02 2016, Si je m’étais réveillé après de longues années de sommeil ?

Bonjour,

Ceux qui ont connu l’époque des cartes perforées, comprendront l’étonnement de celui qui aurait dormi durant de nombreuses années et se réveillerait aujourd’hui dans notre monde numérique et hyper connecté. Mais où est passé mon combiné de téléphone noir à cadran ?  Où sont les bandes magnétiques qui tournent et qui symbolisent les ordinateurs ? Où sont les perforatrices de cartes ? Qu’est-ce que ce petit objet plat tout léger, avec une vitre et avec lequel on lit des textes avec même des images et … il permet de téléphoner et de prendre des photos !!! Un enfant d’aujourd’hui voyant le bon vieux gros téléphone noir de notre jeunesse se demanderait à quoi ça pouvait servir. Un pommeau de douche double ?

Le monde a changé ! Le numérique est aujourd’hui omniprésent autour de l’individu, et dans les organisations. Notre rapport avec l’Information a aussi profondément changé. On cherche une réponse ? On la trouve immédiatement avec son moteur de recherche préféré ou sur une encyclopédie en ligne. Timbrer une lettre, pour communiquer avec un correspondant à l’autre bout du monde ? Presque du passé, c’est aujourd’hui comme si le destinataire était dans la pièce à côté. La transformation digitale est passée par là et a laissé son empreinte. Et ce n’est pas fini, même au contraire, tout s’accélère. Demain, le chiffrement homomorphe fera du Cloud un espace de calcul sécurisé, le calcul quantique mettra en cause les bases du chiffrement à clé publique, la blockchain fera reposer l’intégrité des échanges sur tous plutôt que sur un tiers de confiance, et vos robots et autres objets connectés diront tout sur vous …

« Transformation digitale : Evolution ou révolution ? Quels enjeux, quels impacts pour les entreprises ? »

C’est le sujet du Lundi de l’IE du mois de mars, le lundi 14 mars, de 18h00 à 20h00, 10 rue du Débarcadère 75017 Paris (près de la porte Maillot). Le Cercle d’Intelligence Economique du Medef Ile-de-France vous convie à cet évènement où interviendra Albert Aïdan, directeur associé chez Deloitte France, accompagné de trois autres personnes qu’il a invitées à parler avec lui.

Albert Aïdan nous parlera de la destruction créatrice, par les « digital natives », ceux qui ont moins de trente ans, mais aussi par les séniors dont certains font beaucoup pour faire connaître et évoluer les idées sur le numérique, même s’ils sont à la retraite. Il n’oubliera pas les femmes, oui il y en a de plus en plus dans le numérique (… et dans nos évènements et nous apprécions), d’ailleurs une association  le CEFCYS, Cercle des Femmes de la Cybersécurité, s’est créée au FIC2016 et va faire parler d’elles. Et il nous parlera aussi des conséquences de la transformation digitale sur les organisations et sur les emplois.

Je passe la plume à Albert Aïdan :

L’économiste Schumpeter  a indiqué que « la logique du capitalisme est celle de la destruction créatrice. On peut l’expliquer ainsi : les innovations technologiques comme le digital alimentent la croissance économique. Elles nous permettent de remplacer des tâches fastidieuses par  un microordinateur  qui permet de les accomplir en un instant. L’effet négatif est que ces innovations  détruisent aussi des emplois dépassés. Le défi de l’humanité est de remplacer ces emplois dépassés par ceux créés par les nouvelles technologies et notamment le NUMERIQUE afin de construire un monde ouvert, meilleur et innovant. »

Je reprends la plume.

La participation est gratuite avec inscription obligatoire sur :

http://www.medef92.fr/lundi-de-lie-transformation-digitale.html

Puis-je vous demander de vous inscrire assez vite car Béatrice Laurent, directrice des Relations extérieures du MEDEF Hauts-de-Seine, qui gère les inscriptions va partir en congés, et nous souhaitons avoir une idée de qui sont les inscrits avant.

Le 11 avril, au lundi de l’IE du mois d’avril, Pierre Calais, président de Stormshield interviendra sur le thème : « Les enjeux de la cybersécurité dans le monde industriel ».

Le Lundi de l’IE du mois de février a laissé des traces, outre le souvenir d’une présentation et d’une séance de questions / réponses très percutantes de Bernard Barbier (SOGETI), ex directeur technique de la DGSE et membre de l’académie des technologies, sur le thème : « Comment rétablir la confiance dans un monde numérique et connecté », vous trouverez ses slides et un compte rendu écrit par une de mes élèves du MBA "Management de la sécurité  des données numériques", de l'Institut Léonard de Vinci, en http://www.medef92.fr/lundi-de-lie-confiance-numerique.html.

Et comme autre document issu du ce MBA, vous trouverez aussi sur http://www.forumatena.org/le-secret-des-affaires, un papier blanc écrit par un de mes élèves, Pierre-Marie Lore (pierremarie.lore@gmail.com), qui répond à la question très d’actualité : « Faut-il faire voter de nouvelles lois pour protéger pénalement le secret des affaires ? ».

Vous trouverez aussi, dans cette cave aux trésors de l’association Forum ATENA, des tas de documents à télécharger, écrits dans le cadre de ses ateliers. Prenez au passage les « Mythes et légendes des TIC », tome 1. Prenez aussi le tome 2 encore en développement, et pour lequel vous pouvez vous-aussi écrire un chapitre (demandez-moi de vous envoyer la Foire Aux Questions des auteurs de ce livre, pour savoir comment rejoindre cette assemblée de sages en écrivant dans notre livre collectif).

A bientôt donc, ce ne sont pas les occasions qui vont manquer.

 Gérard Peliks, Président de l’atelier sécurité et VP de Forum ATENA

AGENDA :