Newsletter Sécurité 04/04 2017, La djihadosphère

Qu’est ce qui peut inciter un individu à se rendre « là-bas » ou rester « ici » avec, comme seul choix et comme seul guide, des idées meurtrières ? Que se passe-t-il dans la tête de ceux qui mettent fin à leur vie et malheureusement surtout à celle des autres, y compris à celle de femmes, d’enfants, de vieillards qu’ils ne connaissent même pas et qu’ils ne connaitront jamais ? L’écraseur au poids lourd de Nice, l’égorgeur de St Etienne du Rouvray, les bombes humaines ( ?) à la Kalachnikov de St Denis et de Paris, l’assassin d’enfants et de militaires de Toulouse, présentent-ils des symptômes communs ?

On ne nait pas assassin, on le devient. Comment ? Pourquoi ? Est-ce à cause d’une désespérance ? Est-ce suite à une lecture erronées de livres qui par une lecture différente auraient prêché la paix et la tolérance ? Est-ce suite à des incitations à la haine professées par des faiseurs d’idées nauséabondes et qui n’ont pas leur place dans une société démocratique comme la nôtre ? Comment détecter les signaux faibles qui peuvent indiquer qu’une action violente est en préparation ou qu’un individu présente des risques ?

Que de questions autour de la djihadosphère dont nous aimerions bien avoir quelques réponses par un intervenant qui a développé une longue expérience sur le sujet !!!

Au Lundi de l’IE du mois d’avril du Cercle d’Intelligence Economique du Medef Ile-de-France, un officier du Service Central du Renseignement Territorial traitera de ces questions et nous apportera des réponses. Vous pourrez aussi lui poser vos questions.

Cet intervenant, diplômé de criminologie de la faculté du Panthéon-Sorbonne, fut chef d’un service local de ce qui s’appelait, à l’époque, les « renseignements généraux » d’une ville sensible de la 3ème couronne parisienne. L’éclosion du radicalisme dans ces quartiers sensibles et sa diffusion, il connait bien. Notre intervenant a dirigé ensuite un service départemental du renseignement territorial dans lequel il a mis en place un partage d’informations entre services publics, associatifs et privés, pour assurer la sécurité publique et pour que force reste à la loi.

Cet évènement, gratuit comme tous nos « Lundi de l’IE », se tiendra le lundi 24 avril de 18h00 à 20h00 au 10 rue du Débarcadère Paris 17e - tout près de la Porte Maillot. Il est ouvert à tous ceux qui reçoivent cette lettre, ou qui demanderont à la recevoir. Mais, vous le comprendrez vu le sujet, l’inscription est obligatoire et se fait sur : http://www.medef92.fr/la-djihadosphere.html

Un conseil, inscrivez-vous sans tarder et venez un peu avant 18h00, avec un justificatif d’identité, pour être sûrs de trouver votre place dans l’amphi.

A bientôt

Gérard Peliks, président de l’atelier sécurité et VP de Forum ATENA

AGENDA

  • [ Lundi de l'IE ]  lundi 24 avril 2017 – La djihadosphère

Medef IdF, 10 rue du Débarcadère Paris 17e

http://www.medef92.fr/la-djihadosphere.html

 

  • [ Shannon ]  jusqu’au 23 avril 2017  – Exposition « les cent ans de Claude Shannon »

Le magicien des codes

Musée des arts et métiers, 60 rue Réaumur Paris 3e

http://shannon100.com/index.php/exposition/           

 

  • [ CIJM ]  du samedi 27 mai au mardi 30 mai 2017  – 18e Salon Culture et Jeux Mathématiques

Mathématiques et Langages

Place Saint Sulpice Paris 6e

http://www.cijm.org/salon